Back To Top

Pixelsior

Tout savoir sur le web 3.0

Tout savoir sur le web 3.0

Bon nombre d’entre nous ne savent plus comment vivre sans internet, actuellement. Mais savez-vous que le web que nous connaissons aujourd’hui s’avère bien différent de ce qu’il était à l’origine. D’ailleurs, même maintenant continue de changer et de muter pour devenir toujours plus performant et plus accessible. Telle est la principale caractéristique du web 3.0. Peut-être en avez-vous déjà entendu parler ; mais si vous voulez savoir exactement de quoi il en retourne, lisez l’article ! Pixelsior, votre agence de communication France préféré, vous fait un topo sur la question.

Mais c’est quoi au juste, le Web 3.0 ?

Il nous serait bien difficile de fournir une réelle définition du Web 3.0 sans expliquer au préalable l’évolution de la technologie d’internet. Voilà pourquoi, nous allons d’abord passer en revue les caractéristiques du Web 1.0 ainsi que du Web 2.0.

Le Web 1.0

Au tout début, internet ne permettait pas de communiquer comme nous le faisons maintenant. La technologie utilisée s’appelait Web 1.0 ou « Web Statique » ; et comme vous pouvez déjà le deviner, l’information ne circulait que dans un sens. Autrement dit, les pages étaient en « lecture seule » et les internautes étaient dans l’incapacité d’interagir dessus. Par exemple, vous noterez dans ces « vieux sites internet » l’absence de formulaires en ligne que nous connaissons aujourd’hui si bien.

Le Web 2.0

Aujourd’hui, nous avons la chance de vivre dans la période du Web 2.0, également appelé « Web Participatif » ou encore « Web Social ». Sa principale caractéristique repose certainement son aspect « participatif », « social » ou encore « interactif ». En effet, cette technologie favorise la communication entre les internautes étant donné qu’il offre une scène pour créer et partager un contenu en collaboration avec d’autres utilisateurs.

Pour mieux comprendre le Web 2.0, il suffit de s’attarder sur des applications que nous utilisons quasiment tous les jours. Par exemple, Youtube vit et prospère grâce aux contenus générés par les utilisateurs. Sur TripAdvisor, vous pouvez donner ou seulement lire des avis et critiques sur des lieux touristiques, hôtels et restaurants. Sans oublier les médias sociaux comme Facebook ou Twitter ou vous pouvez aussi bien éditer des contenus qu’interagir avec les autres membres de la communauté.

Le Web 3.0

Le Web 2.0 possède, certes, de nombreux avantages ; mais il n’est certainement pas dénué de faiblesses. En effet, les utilisateurs partagent énormément de données, parfois personnelles, sur les plateformes. Ces flots d’informations sont ensuite centralisés et contrôlés par de grandes entreprises telles qu’ Amazon, Apple, Alphabet (la société derrière Google) ou encore Meta (la société derrière Facebook). Les internautes n’ont donc théoriquement aucun réel pouvoir sur le devenir de leurs données personnelles.

Face à cet état de fait, le Web 3.0 tente de créer un Web « décentralisé » ou le pouvoir n’appartiendrait pas à une poignée d’individus mais bien à chacun. Pour cela, il se base sur 3 technologies de pointe : 

Le Web sémantique

Avant toute chose, le Web 3.0 est communément appelé « Web sémantique ». Il permet aux moteurs de recherche comme Google de vous offrir des résultats plus précis et plus pertinents. Pour ce faire, il ne se base pas sur les syntaxes comme il le fait aujourd’hui, mais bien sur le contexte. Plus intuitif, il est capable de décrypter, dans une certaine mesure, le sens contenu dans une recherche que vous lancez.  

La blockchain

La montée en puissance des cryptomonnaies sonne l’avènement des systèmes de blockchain. Pour faire simple, il s’agit d’une grande base de données décentralisée, ouverte et partagée où vos informations et activités sont conservées. Ils favorisent ainsi l’apparition des applications décentralisées, la suppression des intermédiaires ainsi que l’élaboration de contrats intelligents. Ce système est souvent utilisé dans le domaine de la finance. 

L’intelligence artificielle

Grâce aux algorithmes d’apprentissages automatiques, le Web 3.0 disposant de l’intelligence Artificielle est capable de se rapprocher des comportements humains. Par exemple, il sait de mieux en mieux décrypter les comportements frauduleux et autres tentatives de manipulation des systèmes de notation. (Cf. des entreprises qui engagent beaucoup de monde pour plébisciter un produit et/ou service ; ou au contraire donner des avis négatifs sur un produits et/ou service concurrent). Il est également en mesure de mieux comprendre les commandes vocales. Des applications telles que Siri et Alexa en sont l’illustration parfaite.

Les avantages du Web 3.0 

Nous ne faisons aujourd’hui que toucher du doigt le Web 3.0 ; cette technologie n’étant pas encore opérationnelle à grande échelle. Néanmoins, nous lui trouvons déjà de nombreux avantages pour votre communication digitale. Il s’agit notamment de :

  • Une expérience utilisateur améliorée : les recherches procurent des résultats plus rapides, précis et pertinents 
  • Une utilisation plus répandue des objets connectés : comme les lumières de vos domiciles contrôlables via votre Smartphone
  • Une expérience en temps réels des jeux ou shopping au sein de la métaverse ou réalité augmentée

Conclusion

Le Web 3.0 fait encore partie de la technologie de demain… Mais nous entrons déjà peu à peu dans cette nouvelle ère. Si vous souhaitez vous tenir au courant des actualités et tendances du digital, n’hésitez pas à suivre notre blog sur Pixelsior ! Notre agence digitale vous tient au courant de toutes les nouveautés dans le secteur. En plus, nous nous efforçons de prodiguer de précieux conseilsmarketing digital.